Inventaire des cimetières de la municipalité de Sutton

La ville de Sutton compte 16 cimetières connus, allant du petit cimetière familial situé sur un terrain privé, jusqu’au cimetière paroissial comptant des centaines de sépultures, en passant par le cimetière communautaire de quelques dizaines de défunts. Soucieuse de préserver ce patrimoine riche et varié, la Société d’histoire Héritage Sutton a entrepris, avec l’appui de la Ville, un inventaire systématique et détaillé des cimetières de la municipalité, à l’exclusion des quatre grands cimetières toujours actifs.

Cet inventaire sur le terrain, amorcé en 2013, est accompagné d’une recherche en archives. Cette première phase comprenait deux volets. Le premier visait à identifier les pionniers anglophones (fin XVIIIe – début XIXe siècles) et les premiers Canadiens français venus s’établir à Sutton (après 1835), ainsi que les militaires suttonnais ayant participé aux grands conflits du XXe siècle. Le second volet était consacré à de petits cimetières familiaux et communautaires. Les données prélevées sur le terrain avaient, entre autres, pour buts de dresser un plan à l’échelle de chaque cimetière et d’y situer précisément les pierres tombales, de décrire chacune d’elles, de faire une transcription littérale des épitaphes et de relever les motifs. Toutes les stèles ont également été photographiées sous plusieurs angles. Les données recueillies l’ont été non seulement à des fins de conservation, mais aussi à des fins documentaires. Généalogistes, démographes, historiens et anthropologues y trouveront matière à contentement. La seconde et dernière phase est prévue pour 2014.

Rappelons que la Ville de Sutton se dotait en septembre dernier d’une Politique d’entretien et de conservation des cimetières (voir la ville de Sutton se dote d’une politique … vol. 1 , no 2, automne 2013), qui comprend trois orientations : protéger les cimetières et autres lieux de sépulture, préserver le patrimoine qu’ils représentent et les mettre en valeur. Une première au Québec.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *