Le cimetière oublié

Tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin aux cimetières voudront voir ce documentaire de Frédéric Metthé. En 1952, le diocèse de Sherbrooke a décrété que le cimetière du village Notre-Dame-de-Ham devait être déménagé. Ce film raconte l’histoire de ce drame 65 ans plus tard à travers six témoignages tous aussi troublants les uns que les autres, nous dit son réalisateur.

Frédric Metthé, artiste aux multiples talents, poète, musicien, compositeur et réalisateur, présentera son film au Carré 150, l’espace culturel de la ville de Victoriaville, le lundi 20 février prochain dans le cadre du cinéma de répertoire. Une représentation aura lieu à 13h30 et l’autre à 19h30.

Vous êtes invités à le visionner :Cimetière oublié

Vue de l’emplacement où plus de 350 corps abandonnés gisent toujours. Selon les témoins, c’est en face de cette grange que s’élevait l’ancien cimetière. Photo: Frédéric Metthé

L’embaumeur

Non, ce n’est pas un roman policier qui paraîtra sous ce titre en février chez Héliotrope. C’est l’œuvre inclassable d’Anne-Renée Caillé, qui a relevé les conversations avec son père qui exerçait ce métier d’embaumeur par vocation en y mettant tout son cœur. Elle lui fait raconter ses états d’âme en lien avec certains corps qui ont marqué sa mémoire : pompier, prêtre, suicidés du métro, enfants morts accidentelleemnt asphyxiés dans un frigo et bien d’autres.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *